Tu es une étoile

 

Du haut de tes 15, 16, 17… ans plantés dans la jeunesse

Comme un cerisier en fleurs qui dit la promesse de fruit.

De grâce, je t’en prie, laisse aux fleurs le temps de s’épanouir

pour que tu puisses un jour te régaler des fruits.

Méfie-toi des fausses étoiles et de ceux qui veulent te ressembler,

Alors qu’ils ont l’âge de la sagesse.

Comment pourras-tu te faire des griffes, toi un jeune loup,

Quand en face de toi, il y a, dans l’adulte un adolescent qui se cherche ?

Comment peux-tu devenir un homme

quand il n’y a pas en face de toi un tronc

contre lequel tu peux dire ta rage de vivre

ton amour et même ta haine.

Quand il n’y a pas  quelqu’un en face de toi qui sait dire oui quand il le faut

Et surtout non quand tu risques de te brûler les ailes.

 

Allons ! Jeune, tu n’es ni une vedette ni une star.

La vedette vit entre fards et phares.

L’un lui fait un masque et l’autre l’éblouit comme le font les feux de l’écran.

Alors toi, sois étoile !

Apprends nous à lever les yeux quand au cœur des nuits d’étés,

Le ciel se peuple de milliers d’étoiles.

Regarde les milliards de galaxies, danse la folle aventure de la création.

Elle ouvre des portes d’univers étranges et infinis et nous offre un océan pour nous  jeter dans un bain sidéral éblouissant.

Toi Charlène, tu es une étoile pour nous.

Toi François, tu es une étoile pour ta famille, ta maison, ton quartier.

Toi Brian, tu es une étoile pour ceux qui n’ont plus d’Espérance.

Toi Jérémy, tu es une étoile pour ceux qui cherchent à vivre leur désir.

Toi Guillaume, tu es une étoile pour ceux qui veulent un monde nouveau.

Toi Pauline, tu es une étoile pour ceux qui se battent pour plus de justice.

Toi, Clément, tu es une étoile pour ceux qui ne veulent plus que l’argent règne en maître.

Toi Kévin, tu es une étoile pour ceux qui attendent de tout leur cœur,

Avec toutes leurs tripes, plus de paix et plus d’amour.

Toi Marie, tu es une étoile quand tu risques ta parole pour les humbles.

Toi Laetitia, tu es une étoile quand tu risques tes rêves pour affronter la réalité.

Toi Karine, tu es une étoile quand tu risques le meilleur de toi,

Toi Mathieu, tu es une étoile quand tu dis que tous les possibles,

Sont à fleur de terre, comme à fleur de cœur.

Alors….jeunes d’Alsace, vous êtes non des vedettes mais des héros.

Le héros risque sa vie, la vedette, elle, ne risque rien !

Toi, jeune, sois notre étoile,

Notre héros,

Puisque à bout de coeur, tu portes l’Espérance qui sommeille au cœur du monde.

Alors toi, sois notre étoile et reflète la lumière, l’Astre d’en Haut !

 

d’après Robert Riber

Publicités

Robert, 76 ans