Je m’appelle Adam et j’ai 24 ans. J’ai commencé à fréquenter l’association TJL au mois d’avril 2015 à la suite d’une période noire dont je n’arrivais pas à m’extirper. En effet, étant étudiant à la faculté des Sciences de la Vie de Strasbourg, en dernière année de licence, j’étais complètement désorienté quant à mon projet d’avenir et à cette interrogation s’est rajoutée la pression croissante que me faisait subir mon entourage.  Issu d’une famille aux valeurs traditionnelles, il est vrai que j’ai beaucoup de mal à concilier ces principes avec ceux de la société française (occidentale de manière plus globale).

Tiraillé entre la peur d’échouer (à l’université avec le stress des décisions d’orientation et ce que tout cela implique) et l’envie de ne pas « trahir » les miens (en leur montrant que j’étais capable de réussir mais pour plaire à leurs yeux), j’ai décidé que le plus simple serait de mettre tout bonnement fin à ma vie, car la douleur à supporter (aussi bien psychologique que physique) devenait de plus en plus forte. C’est à ce moment-là que, avec le soutien d’un merveilleux conseiller d’orientation travaillant à l’Espace-Avenir de l’Université, j’ai pris connaissance de l’existence de l’association TJL. J’ai pris contact avec un des écoutant et cela a littéralement bouleversé le reste des événements.

En effet, combiné à la psychothérapie que je suivais en parallèle avec une psychiatre, l’interaction de TJL m’a permis d’y voir plus clair dans ma vie et surtout de retrouver le chemin positif duquel je m’étais égaré. Je cherchais à me libérer de l’oppression que je me faisait subir à moi-même, j’étais en réalité emprisonné dans mon propre corps et TJL, par la qualité d’écoute de ses intervenants et son approche rigoureuse de la réflexion, a provoqué chez moi une prise de conscience que je n’avais alors éprouvé auparavant. C’est cela qui m’a impressionné : sans jamais porté un quelconque jugement de valeur sur la personne, sur son passé ou sur sa manière d’être TJL permet simplement à la personne bénéficiaire de constater par elle-même les qualités et le potentiel qui sommeillent en elle.

Selon la personne, ce processus prend évidemment plus ou moins de temps ; chez moi par exemple, il a mis plus de 10 mois à se concrétiser. Durant ces 10 mois, il y a également eu des moments de rechute, et encore une fois à TJL, les écoutants ont poursuivi leur travail de manière très pédagogique et avec patience.  Au bout d’un certain temps, tôt ou tard, cela finit par payer. J’ai pris conscience que chacun de nous dispose d’un potentiel et de ressources incroyable mais il faut être persévérant, combatif et reconnaître, accepter, avouer et corriger ses erreurs. L’association TJL m’a apporté autre chose d’encore plus important : apprendre à rester soi-même dans un monde qui ne cesse de vouloir nous changer.

 Avoir confiance en soi, faire valoir ses capacités et ses compétences (car on en a tous), rester toujours debout malgré les difficultés que l’on rencontre dans la vie et surtout prendre conscience et mesurer la chance que l’on a de disposer de la sécurité et du confort, même modeste, qui font partie intégrante de nos attentes et de nos vies. Chez le psychiatre,  je réalisais une thérapie par la parole mais plus en profondeur, en analysant les raisons de mon mal-être (par exemple en remontant jusqu’à l’enfance) mais avec TJL -et c’est en cela que la parole à TJL complète bien la thérapie chez la psy- l’accent est mis sur le lien et sur les ressources qu’il est possible de mobiliser intérieurement pour accueillir sereinement un avenir qui peut nous faire peur si l’on se laisse submerger puis contrôlé par nos émotions. Aussi, TJL m’a vraiment aidé à retrouver la liberté dont j’avais besoin pour mener à bien les projets, retrouver l’espoir dans ma vie et me sentir bien dans ma peau, une sensation que je pensais ne plus jamais ressentir.  J’aimerais insister sur le fait que le temps est un facteur très important si l’on veut voir apparaître des résultats; il ne faut pas culpabiliser où se braquer si les résultats ne viennent pas immédiatement. Chaque personne est unique et exceptionnelle…

Ne doute jamais de tes capacités, tu es une personne formidable qui traverse peut-être une mauvaise période mais qui peut aller et transformer le mal-être en bien-être.

TJL a changé ma vie, c’est grâce à cette association que j’ai retrouvé le sens des responsabilités, je suis plus mature, plus apaisé dans mon esprit et j’ai repris confiance en moi.

Le parcours est certes semé d’embûches mais n’oublie pas cela : la seule différence qu’il y a entre le possible et l’impossible réside dans la détermination qui sommeille en toi !

Et puis c’est quand même incroyable que j’ai réussi à passer d’un stade où je pensais à mettre fin à mes jours à une situation actuelle où j’aime la vie et je m’efforce de profiter de chaque instant en observant mon environnement et en en étant plus attentif aux petites choses qui font que la vie vaut la peine d’être vécue :  la respiration (la belle saveur de l’oxygène), les oiseaux qui chantent, l’amour envers une personne, l’amitié, le savoir, le partage de tes expériences avec une personne etc. mais encore une fois chacun est différent, le plus important est de trouver ces petites choses qui te font plaisir à TOI personnellement. Ce sont des choses qui n’ont pas de valeur…

Honnêtement le conflit contre soi-même est à mes yeux le plus éprouvant qui puisse exister, mais persévérer et initier ce travail intérieur pour atteindre la paix et voir la vie de manière positive, cela vaut carrément la peine d’essayer =)

Merci infiniment à TJL qui a Toujours été Là pour me soutenir, me montrer la bonne voie et me permettre de prendre du recul par rapport à ma vie !

 

Publicités

Adam, 24 ans